Le développement actuel n'est pas durable

Soumis par Françoise Polack le dim, 13/09/2009 - 01:00

L’empreinte écologique est un outil permettant de mesurer l'impact des activités humaines sur l'environnement. Elle évalue la superficie nécessaire pour produire tout ce que consomment un individu ou une population (transport, logement, alimentation, etc) et pour absorber les déchets qu'ils rejettent. Elle s'exprime en hectares (ha) par personne et par an ou en planètes.

Même s'il existe des disparités d'un pays à l'autre (l’empreinte moyenne d’un Français est de 5,3 ha, celle d’un Nord-Américain de 9,6 ha et celle d’un Africain de 1,3 ha), nous consommons globalement plus que ce que la Terre peut fournir. Si tout le monde vivait comme un Européen, il faudrait presque 3 planètes Terre pour subvenir à nos besoins ! Le développement actuel n'est pas durable.