Énergie éolienne à Marie-Galante (Antilles Françaises)

Soumis par Françoise Polack le lun, 25/02/2008 - 23:00
Ancien moulin et éoliennes modernes

Pa monté si woch, pou malpalé té

Il ne faut pas scier la branche sur laquelle on est assis.

 

Depuis 1999, la Communauté de Communes de Marie-Galante s’est engagée dans un Plan de Développement Durable de l’île, qui est le premier « Agenda 21 local » de Guadeloupe à mettre en œuvre sur son territoire insulaire la quasi-totalité des critères du développement durable du processus de Rio (1992).

CENTRALE EOLIENNE DE PETITE PLACE
Mise en service en 1998, la centrale éolienne de Petite Place produit de l'électricité qui est directement injectée dans le réseau EDF. 30% de l'électricité consommée sur l'île est produite grâce au vent des Alizés. La météo est suivie de près et en cas de cyclones, les éoliennes sont démontées.
Deux saisons sont observées au cours de l’année :

  • la saison sèche (carême) de février à mai avec un ensoleillement et un alizé soutenus et des pluies rares,
  • la saison humide (hivernage) de juillet à novembre, avec un ensoleillement moins élevé, un alizé plus faible et humide, avec des perturbations orageuses et des épisodes cycloniques.

Pour en savoir plus

Autre lien